Décrypter les offres d’emploi

Pourquoi est-il important de prendre son temps pour analyser les annonces ? Pour deux raisons essentielles :

-Tout d’abord parce qu’il est inutile de postuler à des annonces qui ne vous correspondent pas. C’est une perte de temps et d’énergie.

-Ensuite, avoir réalisé une bonne lecture de l’offre d’emploi vous permettra de bien rédiger votre candidature (rédiger votre lettre et adapter votre cv). Cela vous aidera également à préparer votre entretien d’embauche.

Ce n’est pas pour rien que  l’employeur a pris soin de sélectionner chaque mot de son offre.  A vous de l’analyser de manière à mettre en évidence les concordances entre le profil dressé par le recruteur et le vôtre. Pour structurer votre réflexion, nous vous proposons de trier les informations :

1. Identifier l’employeur – le lieu de travail – le type de contrat proposé

L’offre correspond-elle à vos attentes ? Pas la peine de postuler si vous n’avez que peu d’intérêt pour le secteur d’activité de l’entreprise ou si la situation géographique n’est pas adaptée à votre mobilité. Il en est de même si les horaires de la fonction ne sont pas en adéquation avec votre disponibilité.

Intéressez-vous à l’employeur en regardant sur le site internet de l’entreprise. Vous trouverez des informations pour mieux comprendre les activités de la société.

2. Déterminer la fonction recherchée

L’employeur a choisi l’intitulé du poste. Il souhaite donc recevoir des candidatures de la part de personnes ayant le titre et/ou l’expérience pour être identifiées ou reconnues comme professionnelles. Outre l’intitulé du poste, une annonce donne des informations sur le type de missions qui seront confiées au futur recruté. Etes-vous capable d’assumer ces tâches ?

3. Relever les critères fondamentaux de l’annonce/Comprendre les compétences demandées

L’employeur définit très souvent le niveau d’études requis pour occuper le poste ainsi que les années d’expériences souhaitées (ou exigées). Un manque de qualification peut parfois être comblé par une expérience probante. L’employeur cherche souvent le mouton à 5 pattes. Il rédige son annonce selon un profil idéal. Vous pouvez donc répondre à l’annonce si vous ne correspondez pas en tous points. Tenez compte des termes utilisés dans l’annonce. S’il s’agit d’un critère pour lequel il est indiqué «Exigé» -«indispensable»- « Maitrise parfaite», vous avez peu de chance d’aboutir si vous ne correspondez pas. S’il est mentionné «souhaité» – «serait un atout» – «apprécié», cela n’est pas un critère bloquant et vous avez toutes vos chances.

Outre l’expérience et la formation, l’employeur va demander au candidat de posséder un   certain nombre de compétences qu’il juge utiles voire importantes telles que la maitrise d’un programme informatique ou de telle ou telle langue. Très souvent, il spécifie le niveau de connaissance. Si votre niveau de maitrise est moins important que celui qui est demandé, à vous de comprendre s’il s’agit d’un critère éliminatoire ou si votre niveau peut-être jugé valable.

4. Discerner les traits de personnalité souhaités

Si l’employeur a pris le temps de préciser certains traits de caractère qu’il souhaiterait retrouver chez le candidat, c’est qu’il y accorde de l’importance. Cet aspect de votre candidature sera surtout examiné au cours de l’entretien d’embauche. Retenez donc bien quelles sont les qualités sur lesquelles l’employeur avait mis l’accent. Mais, dès la rédaction de votre lettre de motivation, vous pouvez attirer l’attention sur tel ou tel trait de votre personnalité.

5. Lire entre les lignes

Une annonce est un condensé des attentes de l’employeur : le texte est donc assez court. Il ne dit pas tout. C’est à vous de mener votre réflexion pour bien comprendre tous les aspects inhérents à l’exercice de la fonction. L’employeur attend que vous lui démontriez que vous avez compris ce qu’on attendait de vous. Il souhaite également que vous ayez la culture de l’entreprise et donc que vous puissiez rapidement vous intégrer.

6. Repérer la façon de postuler

L’annonce précise où et comment y répondre. On vous invite à envoyer une lettre ou un mail a une adresse précise. Peut-être spécifie-t-elle le nom et la fonction de la personne à qui doit être adressée votre candidature.

Si aucune adresse n’est reprise, vous devez écrire au bureau du journal en mentionnant le numéro de l’annonce sur l’enveloppe (la mention EBJ est indiquée à la fin de l’annonce).

Il arrive parfois que l’on vous demande de prendre contact par téléphone.

Dans certains cas, l’entreprise a choisi de s’adresser à un cabinet de recrutement pour qu’il se charge de la procédure de recrutement. C’est donc avec celui-ci que vous serez invité à prendre contact.

De toutes les manières, respectez la procédure indiquée !

Reprenez dans votre lettre de motivation les informations suivantes : nom du support sur lequel l’annonce a été placée, date de parution ainsi que l’intitulé exacte du poste proposé.

En réponse à votre annonce  parue dans le journal « La Meuse »du 15/02/13, je vous propose mes services pour le poste de technicienne de surface.
Ou
Objet : candidature pour le poste de secrétaire médicale parue dans le journal « Le Soir » du 15/02/13.

7. Détecter les « fausses » annonces

Faites attention aux annonces floues ou qui sont mal rédigées émanant d’un employeur pas facilement identifiable. Elles peuvent cacher des arnaques. Il peut s’agir de propositions de travail sortant du cadre légal. Il est peut-être question de travail nécessitant un statut d’indépendant. Méfiez-vous des propositions mirobolantes qui vous promettent de gagner de l’argent facilement. Sachez qu’on ne doit jamais payer pour introduire une candidature.